Competence Readtime3 min
4. février 2022

Focus Vaccination

Hôpital du Valais

Vaccination du personnel: concilier souplesse et sécurité

Comment les hôpitaux parviennent-ils à concilier la sécurité des patient·e·s et la liberté du personnel de se faire vacciner? L‘exemple de l‘Hôpital du Valais.
Competence Joakim Faiss

auteur

Joakim Faiss

Service de communication, Hôpital du Valais, Sion

joakim.faiss@hopitalvs.ch

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les mesures prises par l’Hôpital du Valais visent à limiter le risque d’infections COVID nosocomiales afin de protéger les patient·e·s de ses établissements. En date du 18 août 2021, le gouvernement cantonal a ainsi «fortement recommandé aux institutions d’obliger les visiteurs et les intervenants externes à présenter un certificat COVID-19 avant d’entrer dans l’établissement. »

Manifestations devant l‘hôpital

La direction de l’Hôpital du Valais a jugé cette mesure appropriée afin de ménager la possibilité des patient·e·s de recevoir des visites tout en limitant le risque d’infections nosocomiales et l’a mise en œuvre rapidement. Cela lui a d’ailleurs valu quelques manifestations devant l’hôpital de Sion au début du mois de septembre. Fin novembre, le gouvernement cantonal a rendu ces recommandations obligatoires.

Dépistage systématique

Le certificat COVID-19 n’a pas été exigé pour le personnel de l’Hôpital du Valais. Les collaboratrices et collaborateurs non vaccinés ont toutefois dû, et doivent toujours, se soumettre à un dépistage systématique hebdomadaire. Selon les informations qu’il a été possible de recueillir, le taux d’immunité du personnel en contact avec les patients s’établissait entre 83 et 89 % au début du mois de novembre.

L’Hôpital du Valais s’est par ailleurs joint aux efforts de la Semaine nationale de vaccination, avec une rencontre entre les artistes de la tournée et des représentant·e·s du personnel, ainsi qu’à la campagne de vaccination des cantons romands. Cette dernière, combine les efforts de vaccination contre le COVID-19 et la grippe saisonnière. S’il est trop tôt pour tirer un bilan cela vaccination contre la grippe, les efforts d’information pour celle contre le COVID-19 n’ont pas débouché sur un nombre significatif de nouvelles vaccinations au début du mois de novembre.

Sérologie gratuite

Début décembre, avec l’élargissement de la troisième dose à l’ensemble du personnel vacciné depuis plus de six mois, l’Hôpital a également proposé une sérologie gratuite aux collaboratrices et collaborateurs non vaccinés. Certaines personnes peuvent en effet penser avoir „fait le COVID“ et être immunisées sans que cela ne soit réellement le cas. Cette sérologie proposée jusqu’à fin janvier leur permet d‘en avoir le cœur net et de décider en connaissance de cause de se faire vacciner ou non.

Suivez les actualités avec notre Newsletter.